Tunisie : associations et citoyens se mobilisent contre la fermeture des cafés lors du Ramadan

on mercredi, 23 mai 2018. Posted in News

″Étant donné que le jeûne pendant ramadan est l’un des cinq piliers de l’islam et un

rite important pour la majorité des citoyens, par conséquent ouvrir les cafés et ne pas déterminer les conditions de leur ouverture pourraient être considérés comme provocateurs auprès de beaucoup d’entre eux”, a expliqué la lettre du ministère, La députée Hager Ben Cheikh Ahmed a exprimé son indignation suite à cette lettre du ministère la qualifiant de “dangereuse”. Elle rétorque en se basant également sur l’article 6 de la Constitution qui dispose que l’État garantit les libertés individuelles, comme la liberté de conscience, de croyance, et de ce fait il est amené à protéger les droits des minorités religieuses et des non-pratiquants. “De quel droit s’autodésigne-t-il protecteur du sacré?!”, a-t-elle lancé.

La députée a expliqué la futilité de l’argument de la provocation des sentiments des jeûneurs en soulignant que ces derniers font leurs courses pendant le ramadan, et sont exposés à la vue de toutes sortes de produits susceptibles d’attiser leur appétit. Elle a également soulevé l’exemple des musulmans pratiquants dans les pays étrangers.

https://www.facebook.com/1083565965010495/videos/1546408928726194/

Contact Info

Pour toute demande d'information

Radioumsouk

Houmt Souk,

Djerba 4180

E-mail : contact@radioumsouk.com

Houmt Souk Djerba