Raoudha Laâbidi : Recruter des aide-ménagères de couleur, un nouveau signe de prestige

on mercredi, 08 novembre 2017. Posted in News

Ben Hamida sur Nessma Tv, Raoudha Laâbidi, la présidente d’honneur du Syndicat

des magistrats tunisiens (SMT) et présidente de l’Instance nationale de lutte contre la traite des personnes, s’est exprimée sur l’ampleur de la traite des personnes en Tunisie et sa banalisation.

« Les jeunes filles étrangères recrutées en tant qu'aide-ménagères dans des familles tunisiennes subissent des exactions incroyables ! On leur confisque leurs papiers d’identité, leurs cheveux sont coupés à ras sous prétexte de transmission de maladies » a déploré Raoudha Laâbidi. Elle a ajouté que « dans les hypermarchés, on croise souvent des femmes tunisiennes suivies de deux femmes de ménage de couleur. Une attitude considérée comme prestigieuse par ces femmes qui bafouent le droit au respect de la dignité humaine due à chaque personne ! ».

Raoudha Laâbidi a également fait savoir qu’il y a tous les jours des signalements faisant état d’exploitation économique et de traite des personnes en Tunisie. Elle a dénoncé la banalisation de ce phénomène et a appelé toutes les composantes de la société tunisienne à dénoncer ces crimes. Elle a également indiqué que la mendicité des enfants, l’exploitation économique et sexuelle des ménagères tunisiennes ou étrangères ainsi que l’immigration clandestine via des passeurs sont autant de crimes entrant dans le cadre de la traite des personnes. « La Tunisie est un point de départ, de passage et d’accueil de la traite des personnes » a-t-elle ajouté à ce sujet.

Commentaires : -Ces jeunes femmes qui viennent d'Afrique n'ont pas étés emmenées, elles viennent travailler pour leur famille et donc pour gagner leur vie. On leur coupe les cheveux courts pour des raisons hygiéniques, mais ne vous inquiétez pas pour elles, elles ne vous ont rien demandé, car en sortant dans la rue elles portent de jolies postiches de toutes les couleurs, elles sont toutes belles et épanouies, coquettes et bonnes vivantes. Maintenant, madame parlons des aides ménagères tunisiennes, y en a-t-il encore ? Elles préfèrent être engagées dans des jardins d'enfants sans être qualifiés, comme vendeuses ou ouvrière s dans les usines, à moins qu'elles aient d'autres ambitions !!! je dis ça comme ça une idée comme une autre, En effet ces perles rares sont devenues quasiment introuvables et exigeantes (elles prennent entre 40 et 50 d par jour pour 4h de travail.

Elles ne repassent pas ne font pas la cuisine etc. Et ce ne sont pas les employeurs qui sont les plus méchants, ni les esclavagistes. Mme Laabidi dit n'importe quoi, elle a peut-être le temps de s'occuper de son travail et de sa maison c'est tant mieux pour elle, mais la plupart des femmes surtout diplômées travaillant à l'extérieur plus de 8h par jour ont besoin d'être aidées chez elle et par la même occasion offrir à une personne l'opportunité de travailler. Je suis très satisfaite de mon aide-ménagère Abidjanaise et elle est heureuse de venir m'aider... Une personne publique devrait évoquer des sujets plus importants pour le pays...

- BRAVO MADAME !!! LE RACISME EN TUNISIE EST UNE HONTE !! Les Tunisiens sont une honte de l'humanité et je pense ce que je dis quand j'entends de tels témoignages sur le RACISME DES TUNISIENS.

Contact Info

Pour toute demande d'information

Radioumsouk

Houmt Souk,

Djerba 4180

E-mail : contact@radioumsouk.com

Houmt Souk Djerba