Que faut-il pour pouvoir être : JOURNALISTE?

on mercredi, 23 mai 2018. Posted in Divers

Avoir fait une école de journalisme? Et faire des fautes rédactionnelles à chaque

mot, ou simplement collecter, transmettre des informations au public, en utilisant un vocabulaire simple composé de mots sans barbarisme, sans faute d’orthographe. Il doit savoir raconter, intéresser ses lecteurs et surtout ne pas écrire en utilisant les modes d’écriture pour faire «d’jeune».

Un exemple m’a frappé ce matin sur un journal électronique.

À propos de l’hygiène intime et le fait de ne pas se laver:

-« Tous mes amis.es, gynécos m’ont dit : Taon partenaire ne partira pas en courant». Si vous comprenez du premier coup, c’est très bien; par contre pour les autres la nouvelle façon de placer après un mot .e ou .es m’insupporte, ainsi que la contraction de Ta et Ton… partenaire, il me fallut m’y reprendre à deux fois pour comprendre.

Ce qui ne nous plait guère, c’est l’absence de maîtrise du langage.

« L'arrestation s'est opérée sans infusion de sang ! » (Nord Eclair)

« Un trou de balle a été relevé à la base du dos. » (Le Provençal)

« A aucun moment le Christ n'a baissé les bras.» (lamballe.net)

« Tampax : le nouveau coup de sang de la CGT ! »

« Il a applaudi à plein poumons.»

« L'individu n'était pas à prendre avec du pain sec.» (Nice Matin)

J'ai écrit un article mais je sais pas si ce que j'ai écrit est vrai, c'est une rumeur qui court dans l'école de ma fille...

Signalons que 67% des viandes abattues en France proviennent des femmes…

Et la liste est longue.

Contact Info

Pour toute demande d'information

Radioumsouk

Houmt Souk,

Djerba 4180

E-mail : contact@radioumsouk.com

Houmt Souk Djerba